On parle de Siveille dans Archimag

Archimag et logiciels de veille

Ce-mois-ci l’équipe de SiVeille est plutôt fière de figurer dans le comparatif des logiciels de veille et systèmes de veille professionnelles effectué par Archimag dans son n°289.

Archimag est le magazine de référence en matière de veille documentaire, de solutions d’archivage, de dématérialisation et de plus en plus de veille numérique et veille stratégique. Ce magazine compte plus de 40.000 lecteurs (version papier) chaque mois.

Le comparatif des solutions de veille met en « confrontation » de nombreuses solutions pour la veille qui, au fond, ne sont pas forcément comparables. Entre les solutions  de logiciel de veille internet à installer sur un poste informatique et fonctionnant sous licence et les solutions de veille dites serveurs/client qui, comme SiVeille, fonctionnent avec un navigateur web et ne nécessitent pas d’installation.  Nous pourrions parler aussi des écarts importants de tarifs qui ne sont pas toujours justifiés par la gamme de fonctionnalités, le nombre de sources indexées ou encore le niveau de technologie. Nous regrettons juste de ne pas avoir donné plus d’informations sur nos fonctionnalités et types de sources traités.

Ce comparatif montre bien le positionnement très concurrentiel de Siveille comme outil de veille et sa capacité à répondre aussi bien à une veille en entreprise pour des PME, une start-up mais aussi pour une veille au sein d’une collectivité ou d’un laboratoire de recherche. Une erreur s’est glissée dans cet article, le CA de Siveille n’est pas inférieur à 100 euros mais bien à 100.000. Cela n’est pas bien grave, nous sommes quoi qu’il arrive les challengers de ce comparatif…mais pas les moins innovants ou les moins complets.

En tout cas,  nous félicitons Archimag pour cet article, ils ont cherché à avoir un maximum d’acteurs dans leurs comparatifs, sans biais et de manière transparente.

Pour rappel, nous effectuons une veille sur l’ensemble du web, les réseaux sociaux, les forums, les sites institutionnels, les publications scientifiques mondiales (en open-access ou non) les dépôts de brevets et les bases de données publiques ouvertes (BOAMP par exemple). Nous effectuons un premier travail de tri, sélection et qualification des sources en fonction de thématiques afin de garantir des résultats pertinents et limiter le « bruit » (c’est-à-dire l’information non attendue et non utile). L’utilisateur bénéficie d’une interface en ligne (y compris via tablette et smartphone) où il paramètre ses besoins de veille (qu’il s’agisse de veille concurrentielle, veille stratégique, veille technologique, veille e-réputation, veille tourisme, veille marketing, veille marchés public) . Le traitement sémantique se fait ensuite de manière automatique sur le concept de combinaison :

        Une thématique + Un terme de recherche Capture du 2015-12-15 10-28-02

 

Capture du 2015-12-15 10-28-17

 

L’utilisateur reçoit à la fréquence souhaitée des rapports de veille par mail mais aussi consultables en ligne. Il n’y a pas de limitation de mots-clefs ni de délai d’archivage. Nous avons aussi la possibilité, sur option, d’inclure une veille e-réputation sur l’ensemble des sources web mondiale.

N’hésite pas à nous contacter pour toutes questions ou échanges.